Titres d’enseignement mono-disciplinaire

Titres d’enseignement mono-disciplinaire Shobukai

 

Élève sans hakama ou moins que ceinture noire, sans titre d'enseignement :

  • N'est pas autorisé à corriger son partenaire, sauf si ce dernier est complètement "à côté" de l'exercice, où s'il a un comportement dangereux

  • N'est pas  autorisé à corriger un autre duo s'entraînant à côté

  • Veillera à la sécurité de son partenaire

 

Porteur de ceinture noire ou de hakama, sans titre d'enseignement :

  • Est autorisé à corriger son partenaire, si moins gradé que lui

  • N'est pasautorisé à corriger un autre duo s'entraînant à côté

  • Autorisé à donner le cours en catastrophe, s'il est le plus ancinen du jour, et qu'aucune personne titulaire d'un titre d'enseignement de la discipline du moment n'est là. Le titre d'enseignement prime sur le grade. NB: Cela implique que, si une personne titulaire d'un titre d'enseignement est présent et aussi moins gradé que le sempai du jour, c'est quand même à lui de donner cours.

  • Veillera à la sécurité de son partenaire et de ceux qui les entourent

  • Peut intervenir auprès des pratiquants enfants pour des problèmes de discipline

  • Exceptionnellement, peut assurer un travail du niveau juste supérieur (cad peut être autorisé à enseigner à un petit groupe comme un ko fuku shidoin)

 

Porteur de titres d'enseignement :

 Une fois accepté comme Sempai (ancien pouvant aider les nouveaux), premier niveau des titres d'enseignement mono-disciplinaires, le pratiquant va progresser successivement selon la logique suivante  :

 

Sempaï (: "Ancien" : en une discipline martiale

Rôles principaux (voir le tableau descriptif final pour le reste):
- Prendre en charge un petit groupe pour aider, et conseiller, après que le professeur ait montré le mouvement
-
Peut donner exceptionnellement un cours de remplacement : on se limitant à un cours normal : pas le moment de montrer que « soi, on sait faire des choses que le prof ne fait jamais »...
...

 

Ko fuku-shidoïn(小副指導員): Jeune-Assistant-Instructeur en une discipline martiale
Rôles principaux (voir le tableau descriptif final pour le reste):

- Prendre en charge un groupe pour aider, et conseiller, après que le professeur ait montré le mouvement
-
Peut donner exceptionnellement un cours de remplacement : on se limitant à un cours normal : pas le moment de montrer que « soi, on sait faire des choses que le prof ne fait jamais »...
+ Exceptionnellement, assurer un travail du niveau juste supérieur... (pour être tester...)
...

 

Fuku Shidoïn (副指導員):Assistant-Instructeur en une seule discipline martiale

Rôles principaux (voir le tableau descriptif final):
- Prendre en charge un grand groupe pour montrer lui-même le(s) mouvement(s) décidé(s) par le prof, (tous les élèves font la même technique) et exceptionnellement montrer autre chose (si besoin d'un changement) à ce groupe, et ce,pour un ou plusieurs cours
- A
ssurer un cours en alternance avec un gradé, ou un cours de répétition, pour un horaire, en étant guidé sur ce qu'on doit faire à ces cours (le prof lui donne un programme à chaque cours), et ce, en donnant la même chose àtous
+ Exceptionnellement, assurer un travail du niveau juste supérieur
...

 

Shidoïn (指導員): Instructeur en une seule discipline martiale

Rôles principaux (voir le tableau descriptif final):
- gérer un cours complet, ou, une période de plusieurs cours, ou, une des tranches horaires du dojo, voire, gérer une succursale, en respectant le programme disciplinaire à la lettre
- peut gérer aussi des ko fuku shidoin

- organiser au moins 2 groupes de niveaux, le cas échéants
- organiser des exercices de rattrapage d'une technique
+ Exceptionnellement, assurer un travail du niveau juste supérieur


 

Shihan (師範): Maitre-Instructeur en une seule discipline martiale

Rôles principaux (voir le tableau descriptif final):
- gérer un dojo, avec ou sans succursales, avec ou sans cours multiples, avec ou sans disciplines différentes,... ainsi que les (ko) (fuku) shidoin
- donner des échauffements particuliers (martiaux, chi kung, do-in...)
- gérer des cours « dan » pour gradés yudansha
+Exceptionnellement assurer un travail du niveau juste supérieur


 

Dai Shihan (大師範): Grand Maitre-Instructeur en une discipline martiale

Rôles principaux (voir le tableau descriptif final):
-
Gérer un ou plusieurs dojo (dont un privé), avec succursales, avec cours multiples, avec ou sans disciplines différentes,... ainsi que les (ko) (fuku) shidoin et shihan
-
Gérer des cours « dan » pour gradés kodansha, (non initiés)

 

NB:

- Seul le Soke peut procéder à une attribution d’un de ces titres pour une personne extrêmement méritante, qui n’aurait pas réuni toutes les conditions prévues, en matière de dan, d’années minimales ou de titre précédent.

- Pour le nombre minimal d’années, il est tenu compte de la quantité hebdomadaire d’enseignement. « Un cours semaine » ne peut pas être comparable à « 3 cours semaine » d’enseignement !

- L’obtention de titres d’enseignements n’est pas automatique : Il n’y a aucun parallèle obligatoire entre la gradation Dan et leur obtention. Cela est lié aux aptitudes et à la volonté d’enseigner.

- A propos du terme « Senseï » : Ce terme de senseï n’est pas réellement un « titre » mais une « fonction ». Est « senseï » celui qui gère un entraînement x ou y, quel que soit son titre d’enseignement dans la hiérarchie de titres d’enseignement.

- De manière globale le titre mono-disciplinaire est plutôt réservé pour les personnes ne travaillant qu'une discipline et n'étant pas initié.

- En principe, on commence toujours par recevoir des titres mono-disciplinaires avant de passer à des pluridisciplinaires. C'est généralement lorsqu'on envisage de délivrer un titre mono-disciplinaire pour une 3ème discipline à un élève qu'on vérifie s'il rempli les autres critères de pluridisciplinarité.

 

"Récapitulatif"

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site