Buki-waza d'Iwama-ryu

L’aïki-ken et l’aïki-jo : l’aïkido aux armes (bâton et sabre) !!!

Dans le milieu des arts martiaux, il est de notoriété publique que l'art du sabre des samouraïs a fortement influencé l'aïkido développé par O senseï Ueshiba, en particulier l’école yagyu shinkage ryu et l’école Kashima-ryu. Il en a gardé sa stratégie contre plusieurs adversaires, son sens des distances et son "mental". L'aïkido est un des rares systèmes au monde à travailler des ripostes simultanées à la défense, en essayant d’éviter de se tuer mutuellement dans une passe d’arme.

Par contre, il est moins connu que Saito Shihan (9ème dan), disciple directe de O sensei Ueshiba, a compiler deux disciplines autres : l’aïki-jo utilisant un bâton de 1,28 cm et l’aïki-ken utilisant symboliquement un sabre en bois. Il a appliqué les principes « aïki » à ces armes donnant ainsi une autre méthode de combat qu’en kendo et au jodo traditionnel du Japon (moins dangereuse et moins coûteuse...)

Cette création a eu lieu loin de la capitale et du dojo principal officiel de Tokyo tenu par les fils et petit-fils du fondateur. En effet c’est dans le petit village d’Iwama. Ce dernier a structuré l’enseignement du maître en 5 étapes, 5 mokuroku ou 5 « dan » de "buki-waza" (technique d'armes), comme dans les anciens arts martiaux.

1horaire fond de pageb

Le Shobukai ryu Belgium comptant dans ses rangs Emmanuel Legrand, lui même 4ème dan sur les 5 niveaux de l'école d'IWAMA permet de faire découvrir l’entièreté de ce programme à peine connu par 2 à 3 % des pratiquants d’aïkido (vous avez aussi la possibilité de passer les « dan - armes », même si vous venez d’une autre fédération d’aïkido).

 A noter, que l’on passe conjointement le jo et le ken lors des examens, comme le voulait Saito Sensei.

A noter, aussi que notre programme buki waza se base sur une étude de plusieurs des programmes buki-waza des différents disciples de Saito Sensei, notament les Sensei/Shihan: Toutain, Voirino, Guerri, Corallini, Sério, Hitohiro, Lewis... Chacun ayant retenu tel aspect ou tel exercice particulier plutôt qu'un autre.

En ce sens, nous offrons à la fois un plus grand aperçu des armes de Saito Sensei que ne le font les divers disciples, mais nous sommes à la fois plus exigeant que chacun de ces programmes individuels. Pour éviter que cette exigence ne soit trop forte, faisant qu'un 2ème dan chez nous n'aient à acquérir les compétences d'un 4ème dan d'un autre représentant Iwama-ryu, nous avons allongé le programme d'un Dan supplémentaire et réparti le programme de sorte correspondre, à sharmoniser, en moyenne avec ces différentes programmes...

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×