Intégration des disciplines

La philosophie du Shobukai-Ryu est que tous les arts martiaux sont liés entre eux par des principes transversaux.

Avec les années, tout bon pratiquant de Karate constate les nombreux liens avec la pratique aux armes d’Okinawa, le Kobudo. Les hauts pratiquants de jujutsu en arrivent aux mêmesconclusions avec les différentes disciplines aux armes japonaises et les Aïkidoka avec les armes de l’Aïkido, qu’ils soient du clan Takeda, du Daito, de l’école Ueshiba, de Mochizuki ou d’Iwama…

Au sommet de toutes ces disciplines, au sommet de la charpente se trouve ce que nous appelons le tsubo-jutsu, l’art des points de vie et des points sensibles ; au centre, la self-défense, qui emprunte à toutes ces disciplines selon les circonstances.

 

 

 Le Shobukai-Ryu se basant sur ces principes larges peut accueillir facilement en son sein des pratiquants d’autres disciplines que celles enseignées principalement par le Soke, car ils s’y développeront aisément, dans un cadre ouvert, entourés des Kodansha et autres sempaï.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×